Vous êtes ici

Nano-inXider

Nano-inXider

Le produit

Le Nano-inXider est un équipement de caractérisation de nanomatériaux, compact et facile d’utilisation, basé sur la technique de diffusion par rayons x. Cette méthode de mesure permet de déterminer la nano-structure et la morphologie d’un matériau. Les informations obtenues sont statistiquement représentatives du volume millimétrique sondé et sont donc complémentaires des images obtenues par microscopie. De plus, la diffusion par rayon X est non destructrice, ne nécessite pas de préparation d’échantillon et permet des mesures en dynamique en faisant varier les conditions environnementales de l’échantillon : température, contrainte mécanique, humidité…
Les instruments de métrologie par diffusion de rayons X précédents étaient encombrants et accessibles uniquement par des utilisateurs experts. Le Nano-inXider s'adresse à un marché plus large grâce à un équipement radicalement plus compact, moins cher et plus facile à utiliser toute en garantissant des performances élevées. L’instrument associe les techniques de diffusion des rayons X aux grands angles (WAXS) et aux petits angles (SAXS) afin de pouvoir accéder à l’information sur la structure des échantillons sur une échelle allant de 0,1 nm à 100 nm. L’échantillon peut être analysé en transmission ou en réflexion avec diverses options de contrôle de l’environnement échantillon. L’interface graphique permet de réaliser de façon fluide le pilotage et l’analyse des données.

Histoire du produit

Xenocs commercialise déjà un équipement de caractérisation de nanostructures, le Xeuss. Cet équipement, inspiré des lignes SAXS/WAXS de synchrotron, est une plateforme de métrologie ultra performante. Afin de démocratiser cette méthode d’analyse, Xenocs a conçu une deuxième machine plus compacte, moins cher et plus simple d’utilisation. Le Nano-inXider peut ainsi s’adresser à un public beaucoup plus large.
Le Nano-inXider a été développé dans le cadre du projet FUI Nanolytix en collaboration entre Xenocs, le CEA-LETI, Arkema et l’INRIA. Le CEA-LETI et Arkema ont travaillé sur le besoin et les tests fonctionnels d’un protoype tandis qu’INRIA a développé un algorithme d’inversion des données. Xenocs a conçu et fabriqué une maquette et deux prototypes.
Le produit Nano-inXider a pu être mis rapidement sur le marché, à l’été 2014, avec très peu de modifications par rapport aux prototypes. Des machines ont été vendues avant la fin du projet Nanolytix et les perspectives commerciales sont très bonnes.
La commercialisation du Nano-inXider aura des retombées en termes de création d’emplois à Xenocs pour la production des machines, les tests et les installations sur site client. Les retombées concernent aussi différents fournisseurs locaux : fabrication des châssis et de la tôlerie, fabrication des enceintes à vide, des coffrets électriques…

Produit infos dun produit

Produit issu du projet

NANOLYTIX

Délai de mise sur le marché

30 mois

Nombre de brevets déposés

Brevetabilité en cours, dépôt APP en cours d’analyse

Investissement

3M€ et 14 hommes/an

Nombre d'emplois créés

3 emplois

Chiffre d'affaires généré

1M€ en 2016