Vous êtes ici

Les actus adhérents de Juillet 2011 : Crocus Technology, POBTechnology, Soitec, Docea Power, IPDiA, DATE l'édition Grenobloise

Les actus adhérents de Juillet 2011 : Crocus Technology, POBTechnology, Soitec, Docea Power, IPDiA, DATE l'édition Grenobloise

07/07/2011

Adhérents de Minalogic, si vous souhaitez apparaitre dans cette rubrique, merci de communiquer vos actualités à marie.thiery_at_minalogic.com et/ou d'ajouter cette adresse à vos listes de diffusion d'informations.

Au sommaire :

  • Crocus Technology
  • POBTechnology
  • Soitec
  • Docea Power
  • IPDiA
  • DATE l'édition Grenobloise

 

Crocus Technology : partenariat avec Rusnano

Producteur de mémoires vives magnétiques à accès aléatoire (MRAM) - dont le marché est estimé à 40 Md$- , Crocus Technology, créé en 2004 à Grenoble et également implanté en Californie.

L'entreprise va investir 210 millions d'euros dans la construction d'un site de production en Russie avec Rusnano, une société publique qui a pour vocation de développer les activités de hautes technologies en Russie. En retour, cette dernière injectera, aux côtés des partenaires historiques de Crocus, 55 millions de dollars dans l'entreprise grenobloise. L'accord prévoit un transfert de technologie entre Crocus et Rusnano.

(source : AEPI - L'Economie à Grenoble et en Isère, juin 2011)

 

POB, le robot qui arrose les plantes et assaisonne les plats

Issu du monde de l'éducation, le robot programmable POB est désormais proposé au grand public accompagné d'une série d'applications amusantes.

A quoi sert un robot ? A distribuer des fromages en cubes, à arroser les plantes, à saler et à poivrer une assiette, répond en substance Pierre Seguin, le fondateur et dirigeant de POB Technology, start up lyonnaise créatrice du robot éponyme. Futile, le POB ? Pas seulement, puisqu'il permet aussi d'accéder très simplement à la programmation robotique.

Le POB, qui sera vendu dès aujourd'hui 23 juin dans les magasins Fnac et sur fnac.com (1), se présente comme une petite base roulante, facilement démontable à l'aide d'une clé de type Allen. Communicant en Wi-Fi, il se programme par l'intermédiaire d'un logiciel entièrement graphique, Risbee. Une version iPhone et iPad est disponible, en attendant l'application Android en cours de finalisation.
Des kits pince ou radar

Livrée avec un capteur de distance, la base peut être complétée avec différents kits (environ 35 € chacun) : « Pince » (pour attraper une canette), « Poubelle » (pour mettre celle-ci au rebut) ou « Radar » (pour être capable de se déplacer dans un labyrinthe). Et dans les locaux encombrés et exigus de POB Technology, Pierre Seguin imagine déjà en rigolant les prochaines applications du POB : « piqueur de saucisses de barbecue », « ramasseur de chaussettes » ou« cible pour la chasse au robot ».

Jusqu'à présent, le POB visait essentiellement le monde de l'éducation : 2 500 exemplaires ont déjà été produits (100 % en France). « Même si on est encore dans l'évangélisation, le marché commence à basculer vers le grand public », estime Pierre Seguin, qui espère écouler 2 000 unités en 2011 à travers son partenariat exclusif avec la Fnac.

(1) La base POB est vendu près de 349 euros.

(source : www.01net.com - juin 2011)

 

Soitec lance une augmentation de capital de 150 millions d'euros avec le concours du FSI

Le fabricant de matériaux semi-conducteurs Soitec (pdg : André-Jacques Auberton-Hervé ; Bernin ; 1 300 personnes) annonce le lancement d'une augmentation de capital entièrement garantie d'environ 150 millions d'euros (susceptible d'être portée à environ 182 millions d'euros) avec maintien du droit préférentiel de souscription.


250 millions d'euros d'investissements

Cette augmentation de capital doit permettre à Soitec de financer sa stratégie industrielle de croissance dans les marchés de l'électronique et de l'énergie : un programme d'investissement pluriannuel de 250 M€ en France et à l'étranger a été annoncé, dont 150 M€ pour la construction d'une usine de modules solaires dans la région de San Diego en Californie.
L'opération lui permettra également "de conserver une flexibilité financière suffisante pour continuer à saisir des opportunités de croissance externe".

Participation du FSI
L'augmentation de capital sera réalisée via l'émission de 33 301 578 actions nouvelles au prix de 4,5 euros. Par ailleurs, le Pdg de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé, actionnaire à hauteur de 6,92 % du capital, s'est engagé, tout comme le groupe japonais Shin-Etsu Handotaï, à céder une partie de ses droits préférentiels de souscription au FSI.


Jean d'Arthuys, Directeur du FSI, Membre du Comité Exécutif : "Le FSI se réjouit de devenir un actionnaire de Soitec, impliqué dans sa gouvernance, et de pouvoir contribuer à un programme d'investissement ambitieux et porteur de croissance. Soitec est un succès industriel français et une société de haute technologie active sur les secteurs clé de l'électronique, de l'énergie solaire et de l'éclairage, qui s'inscrit pleinement dans la filière française des semi-conducteurs. Cet investissement témoigne ainsi de l'implication forte du FSI dans ce secteur".
Soitec a réalisé un chiffre d'affaires 2010-2011 en hausse de 34,4 %, à 281 millions d'euros.

(source : www.info-economique.com - juin 2011)

 

DOCEA POWER : une filiale en Californie

Editeur de solutions logicielles spécialisé dans la simulation et l'optimisation de la consommation d'énergie des systèmes électroniques au niveau architectural,Docea Power vient d'inaugurer une filiale en Californie à San Jose.

Cette implantation permettra à la start-up iséroise d'être plus proche de ses clients américains, déjà nombreux à utiliser son produit phare Aceplorer.  Egalement présent au Japon et en Corée, Docea Power disposait déjà sur le continent américain d'un distributeur : cette nouvelle implantation lui permettra d'élargir la base de sa clientèle et de renforcer sa coopération technique et marketing avec ses revendeurs. Fondée en 2006, Docea Power a été créée pour fournir aux fabricants de systèmes électroniques, sur puce ou sur carte, destinés aux marchés des communications sans fil, du multimédia, des réseaux ou de l'automobile, des solutions apportant des gains en énergie pouvant atteindre 70 %. Membre de Minalogic, Docea partage un laboratoire commun avec le CEA-Leti. En forte croissance (son chiffre d'affaires a quadruplé en trois ans), l'entreprise emploie 20 collaborateurs.
Contact : Ghislain Kaiser, tél. : 04 27 85 82 62 (Moirans), e-mail : info@doceapower.com

(source : AEPI - L'Economie à Grenoble et en Isère, juillet-août 2011)

 

IPDiA établit un nouveau record dans la fabrication de condensateur miniature

IPDiA établit un nouveau record dans la fabrication de condensateur miniature de très haute fiabilité avec la réalisation de capacités de 1µF en format 1206 offrant une variation de la valeur de la capacité de ± 1% jusqu'à 250 °C

IPDiA, fabricant majeur de composants 3D sur silicium, annonce le lancement d'un nouveau condensateur silicium haute température en boitier 1206 avec la plus grande capacité actuellement disponible sur le marché de l'électronique.

En effet, alors que les technologies standards proposent des condensateurs 1206 à 100nF pour une température d'utilisation de 200 °C max, IPDiA peut se targuer de présenter un condensateur avec un incroyable 1 µF pour un même boîtier et pour une température d'utilisation assurée jusqu'à 250 °C.

De plus, les deux gammes de condensateurs ‘Haute Température' (de -55 °C à +200 °C) et ‘X-Treme Température' (de -55 °C à +250 °C) d'IPDiA montrent une variation de la valeur de la capacité limitée à ± 1%.

Les avantages s'étendent également au gain d'espace, ceci grâce à la technologie 3D sur silicium mise au point par IPDiA qui permet d'obtenir une épaisseur aussi faible que 100 µm.

"Haute température, haute stabilité et réduction de taille sont les éléments critiques majeurs pour la plupart des applications Hi-Rel dans les domaines de la défense, l'aérospatiale, l'automobile et l'industrie," clame Laurent Dubos, Directeur Marketing d'IPDiA. "Notre technologie 3D sur silicium améliore considérablement les performances des condensateurs. Dans des conditions d'utilisation critiques par exemple, une telle température opérationnelle (plus de 200°C) alliée à une taille réduite et une haute stabilité offre indéniablement les meilleures solutions. "

Ces condensateurs assurent fiabilité et performances à long terme dans les environnements les plus rudes. Ils sont spécifiquement conçus pour une utilisation dans les secteurs du militaire et de l'aérospatiale (comme par exemple les radars, les systèmes d'orientation, de communications, de ciblage, de pré-alerte), pour l'équipement ‘sous le capot' et pour les puits de forage.

Quelles que soient vos exigences...IPDiA propose une large gamme de boîtiers dont EIA 1005, 0201, 0402, 0603, 0805 et 1206. Les condensateurs sont disponibles avec une tension continue allant de 11 à 100 V et couvrent des valeurs de capacités allant du pF à plusieurs µF. Des échantillonnages et des productions sont d'ores et déjà lancés.

 

Succès pour l'édition grenobloise de DATE

Le colloque Date (Design Automation and Test In Europe ), qui s'est tenu récemment à Alpexpo pendant cinq jours, a rassemblé près de 2 300 visiteurs venus du monde entier.

Il confirme ainsi sa position de principal événement réunissant les acteurs de la R & D dans le domaine du design de circuits et de systèmes électroniques. A l'avenir, Date sera organisé en alternance à Dresde (Allemagne) et à Grenoble.

(source : AEPI - L'Economie à Grenoble et en Isère, juin 2011)