Vous êtes ici

Les actus adhérents de septembre 2011

Les actus adhérents de septembre 2011

20/09/2011

Adhérents de Minalogic, si vous souhaitez apparaitre dans cette rubrique, merci de communiquer vos actualités à marie.thiery_at_minalogic.com et/ou d'ajouter cette adresse à vos listes de diffusion d'informations.

Au sommaire :

  • ARaymond/Radiall
  • Arnano
  • Centre Technique du Papier
  • Le projet EnergeTIC
  • Grenoble INP
  • IPDiA
  • Isorg
  • STMicroelectronics
  • Université Claude Bernard Lyon 1

 

ARAYMOND > CO-ENTREPRISE AVEC RADIALL

Leaders respectifs de leurs marchés, les fixations et systèmes de connectique de fluides pour l'industrie automobile pour le premier et la connectique électronique pour le second. ARaymond et Radiall ont décidé de s'associer dans une entreprise dédiée exclusivement au marché des composants d'interconnexion passifs destinés aux applications automobiles. Le projet prévoit, dans un premier temps, que l'activité automobile de Radiall (chiffre d'affaires 2010 : 8,8 M€) serait filialisée. ARaymond devrait ensuite acquérir 50 % de la nouvelle société début 2012 avec l'objectif d'en faire un acteur majeur du secteur. Le périmètre de ce projet comprendrait principalement les effectifs du site de Radiall à Champfeuillet dans le Voironnais, berceau historique de l'entreprise, soit environ 45 personnes dédiées à la fabrication et à la recherche et développement, et les actifs commerciaux automobiles de Radiall détenus à l'international, principalement en Allemagne, en Italie et aux Etats-Unis (fonds de commerce pour l'essentiel), tandis que les équipes du Grenoblois ARaymond apporteraient essentiellement leur concours commercial. Combinant l'expertise technologique et industrielle de Radiall dans le secteur des composants connectiques et la parfaite connaissance du marché automobile d'ARaymond, cette co-entreprise vise à développer les composants technologiques clés des véhicules du futur.
Source : AEPI
Pour plus d'informations contacter : Antoine Raymond - contact.fr_at_araymond.com - Tél. : 04 76 33 49 49 (Grenoble)

 

ARNANO


Recette de l'équipement de lithographie optique sans masque HEIDELBERG installé au BHT

L'équipement de lithographie laser pour écriture directe sans masque HEIDELBERG DWL2000 a été installé au BHT en juin et sa recette vient d'être prononcée début septembre 2011.

Cet équipement a une résolution de 0.7 µm et permet d'écrire des motifs sur une grille de 20 nm. Les formats admissibles de bases de données sont GDS ou BMP.
La vitesse d'écriture est de 110 mm2/min.

Il traite des pièces :
• 10 à 200 mm de côté.
• Jusqu'à 7 mm d'épais.
• Structurées (trous, lamages).

L'alignement se fait par recherche automatique des bords ou d'un niveau par rapport à un autre.

Deux procédés standards sont disponibles à ce jour sur l'équipement

• L'écriture dans de la résine photosensible positive de 0.65 µm d'épaisseur
• L'écriture dans un film thermosensible de 40 nm d'épaisseur. Ce film est déposé par sputtering et permet de traiter des pièces structurées, notamment avec trous.

Accès

Cet équipement est accessible pour toute prestation avec les procédés standards. Il permet de réduire les délais (absence de masque) et de tester facilement et rapidement de nouveaux designs. Cet équipement notamment associé au procédé avec film thermo sensible pourrait contribuer à de nouveaux développements technologiques et produits, notamment dans le cas de produits ouvragés, par exemple avec des trous.

Pour plus d'informations contacter : Pascal Boulitreau (tel. 84069 ou 07 86 48 30 99)

 

Le CTP : Un papier peint anti wifi !

Si vous voulez isoler votre domicile des ondes GSM et WIFI, il existe une solution !!
Une équipe du Centre Technique du Papier a mis au point METAPAPIER, un papier peint dont les motifs brevetés, imprimés avec une encre conductrice, filtrent spécifiquement les fréquences 0,9, 1,8 et 2,1 GHz (GSM) ou 2,45 et 5,5 GHz (wifi).
Metapapier est une application en électronique imprimée, issue de recherches menées par le CTP et ses partenaires, les laboratoires IMEP-LAHC, le LCIS et l'industriel Ahlstrom. Ce papier peint - qui peut être une sous-couche à recouvrir - est beaucoup moins coûteux à fabriquer que les tissus muraux disponibles dans le commerce et surtout, laisse passer toutes les autres ondes comme celles de la radio FM ou de la télévision.
Il peut aussi être intégré dans des plaques de plâtre ou des revêtements de sol. Utilisé comme revêtement mural en général, il permet de protéger un espace public (salle de réunion, de spectacle, hôpital, restaurant, chambre d'enfant, etc.). La chambre anéchoïde de l'IMEP-LAHC a permis de mesurer son efficacité dans le cadre du projet de développement, dont la société Ahlstrom est partenaire.

Lire l'article en ligne

 

 

EnergeTIC : sept partenaires industriels et universitaires conçoivent un système de pilotage de l'efficacité énergétique des Data Centers

 

Le green data center de Business & Decision Eolas à Grenoble

•ï€  Un projet de recherche labellisé Minalogic et « GREEN », notifié par le Fond Unique Interministériel

•ï€  Des premiers résultats à partager et des retombées concrètes pour les sept partenaires du projet

Le projet EnergeTIC a été lancé le 1er juillet 2010 par Bull, Business & Decision Eolas, Schneider Electric, UXP et les laboratoires universitaires G2Elab, G-SCOP et LIG avec l'Université Joseph Fourier.
Ce projet de recherche vise au développement d'expertises relatives à la gestion de l'efficacité énergétique des Data Centers, à la conception d'un système d'information pour les optimiser et à sa mise en oeuvre opérationnelle dans des conditions réelles. Au bout d'un an, le projet EnergeTIC présente ses premiers résultats et bénéfices technologiques pour les 7 partenaires.


Télécharger le communiqué de presse

Pour plus d'informations contacter : Jean-Michel Franco - Animateur du volet communication du projet EnergeTIC - jean-michel.franco_at_businessdecision.com - +33 (0)6 67 70 01 32 -

 

Grenoble INP : Les ingénieurs de Grenoble INP ont la cote !

Malgré un contexte économique difficile, les diplômés de Grenoble INP s'insèrent très bien sur le marché du travail : 50% d'entre eux sont même recrutés avant d'avoir terminé leurs études !

Dans le cadre de son observatoire de l'emploi, Grenoble INP suit ses diplômés en réalisant une enquête sur l'insertion professionnelle commune à toutes les grandes écoles. Cette enquête mise en place depuis très longtemps, permet de mesurer l'impact des formations d'ingénieurs de Grenoble INP sur le marché de l'emploi ainsi que le degré d'employabilité de nos diplômés.

L'enquête 2011 est très positive :
• le taux net d'emploi des jeunes diplômés six mois après leur sortie de l'école est en hausse, passant de 83% pour la promotion 2009, à 88% pour la promotion 2010.
• le taux d'activité (toujours à 6 mois) incluant les contrats Cifre (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche), passe de 65% à 72%.
• 73% des diplômés 2010 ont trouvé leur premier emploi en un peu plus d'1 mois (1,4 mois en moyenne) contre 67% de la promotion précédente, 50% d'entre eux avaient même signé un contrat lors de leur projet de fin d'études
• 74% d'entre eux ont signé un CDI contre 71% en 2010.

Interrogés entre janvier et mars 2011, les diplômés 2010 ont répondu massivement : le taux de réponse est de 85% pour la promotion 2010, 69% pour la promotion 2009.

Télécharger le communiqué de presse

Pour plus d'informations contacter : Nancy Eichinger - Responsable communication Grenoble INP - Nancy Eichinger - nancy.eichinger@grenoble-inp.fr

 

IPDiA : la société IPDiA récompensée à l'occasion du 10ème anniversaire du Grand Prix Siemens de l'innovation

Le grand prix de l'innovation, organisé en partenariat avec Oseo et le Pacte PME, récompense les avancées technologiques et les investissements en recherche et développement des PME françaises les plus innovantes. Des entreprises telles que Saint-Gobain, Novartis ou encore PSA Peugeot Citroën faisaient partie du palmarès lors des éditions précédentes.

Pour le 10ème anniversaire, le Grand Prix Siemens de l'innovation a été décerné à IPDiA pour sa technologie PICS (Passive Integration Connecting Substrate) : celle-ci exploite l'épaisseur du silicium pour intégrer des dizaines voire des centaines de composants passifs, permettant ainsi de réduire la surface tout en augmentant la densité des composants et donc leurs performances. Ces composants "passifs" ont une fonction de filtre ou de protection, en complément des composants "actifs" que sont les processeurs, les mémoires, les circuits de réception, d'amplification... Leur réalisation en silicium apporte un niveau d'intégration et de miniaturisation jamais atteint auparavant ainsi qu'un niveau de performance électrique 10 fois meilleure que les composants classiques à base de céramique.
Ceci permet de réaliser des appareils plus petits et plus fiables, consommant moins d'énergie. Cet ensemble de gains est particulièrement adapté aux domaines tels que les compteurs intelligents (télé-relevé), appareils médicaux implantables, appareils électroniques portables ou embarqués...

Télécharger le communiqué de presse

Pour plus d'informations contacter : Laetitia Omnès - Marketing and Sales assistant - laetitia.omnes_at_ipdia.com

 

ISORG : lauréat du Concours national 2011 d'aide à la création d'entreprise

La société ISORG, domiciliée au BHT, fait partie des 67 lauréats de la catégorie "Création - Développement" du Concours national 2011 d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes. A ce titre, Isorg va bénéficier d'un soutien financier et d'un accompagnement du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et d'OSEO pour poursuivre ces projets.
Société pionnière dans l'électronique organique imprimée (marché en forte croissance), ISORG développe une technologie de rupture transformant le plastique et le verre en surfaces intelligentes. Cette technologie basée sur les nouveaux matériaux de la chimie organique et les techniques d'impression de grande surface, permet de créer de nouveaux produits d'électronique flexible à très forte innovation en termes de finesse, légèreté, robustesse, coût et design, avec des applications très variées.

ISORG est d'ailleurs partenaire de développement et production de capteurs optiques sur plastique en électronique imprimée dans le cadre du projet OPTITAT (Technologie Optique de Rupture pour le Process Analytical Technology). Porté par la société INDATECH et labellisé par les pôles de compétitivité Minalogic et Optitec, le projet OPTITAT a été sélectionné dans le cadre du 12ème appel à projets du FUI. Les marchés visés dans le cadre du projet sont des marchés clés : l'agroalimentaire, la pharmaceutique et le traitement de l'eau.

A noter qu'ISORG sera présent à EXPERIMENTA, le salon des rencontres entre Arts et Sciences, organisé du 5 au 8 Octobre 2011, à MINATEC. L'occasion pour ISORG de présenter le Magic Pad, concept de tablette multimédia avec interaction 3D pour de nouveaux usages et son démonstrateur Interactivity, transformant de grandes surfaces imprimées en supports interactifs (lumière et son) capables de détecter les mouvements.

Pour plus d'informations contacter : Laurent Jamet - co-fondateur - laurent.jamet_at_isorg.fr

 

STMicroelectronics

STMicroelectronics annonce les détails du système sur puce pour décodeur haut débit le plus puissant au monde qui permettra aux foyers de demain d'être entièrement connectés.

Cette communication porte sur le système sur puce Orly développée avec la participation dans la région des équipes Groupe Home Entertainment & Displays de STMicroelectronics (HED) basée à ST Grenoble et des équipes de développement de technologie sur tranches de silicium 300mm ST Crolles pour les technologies CMOS avancées basse consommation destinées aux systèmes sur puce les plus avancés..

« Les consommateurs souhaitent que le rêve du foyer réellement connecté devienne une réalité. Le "foyer connecté" permet de lire ou de visionner de façon homogène des contenus sur notre téléviseur, notre tablette ou notre ordinateur portable en bénéficiant du plus haut niveau de performances et de rapidité, et tout en ayant la possibilité d'accéder à des boutiques d'applications de l'opérateur aussi bien qu'à des boutiques sur le marché », déclare Philippe Lambinet, Vice-Président Exécutif et Directeur Général du Groupe Home Entertainment & Displays (HED) de STMicroelectronics. « Notre dernière génération de circuits intégrés pour décodeurs de télévision numérique haut de gamme jouera le rôle de régie multimédias dans les foyers, connectant tous nos périphériques et assurant aux utilisateurs la plus riche expérience multimédias, avec guides de programmes en 3D, télévision en 3D Full Motion, vidéo sur Internet (OTT) et jeux via des tierces parties sur Internet ou via l'opérateur, sans oublier un accès rapide et complet à un grand nombre d'applications. »

Télécharger le communiqué de presse

Pour plus d'informations contacter : Didier DEDEURWAERDER - Corporate Media Relations Manager - didier.dedeurwaerder_at_st.com

 

Université Claude Bernard Lyon 1

 

Création au sein du Département de Physique de l'Université Claude Bernard Lyon1,
d'une spécialité de Master 2 à voie professionnalisante, ouverture en septembre 2011 : "Développement Instrumental Micro et Nanotechnologies" (DIMN).
La spécialité DIMN permet d'acquérir un savoir-faire et des compétences dans le domaine du développement d'instruments de mesures physiques ou physico-chimiques et de la métrologie. L'accent sera mis sur le développement d'une chaine de mesure complète.

Cette spécialité de M2 fonctionne en formation initiale et en alternance et certains modules sont proposés dans le cadre de la formation continue.

Pour plus d'informations contacter : Dr. Brigitte Prével - brigitte.prevel_at_univ-lyon1.fr - Site internet