Vous êtes ici

Philippe Cinquin, directeur du laboratoire TIMC-IMAG

Philippe Cinquin, directeur du laboratoire TIMC-IMAG

Portrait d'adhérents

25/04/2012



Parlez nous de TIMC-IMAG

Philippe Cinquin : TIMC-IMAG (Techniques de l'Ingénierie Médicale et de la Complexité Informatique, Mathématiques et Applications de Grenoble) est porteur d'une vision médicalement intégrative de la santé, caractérisée par la capacité à s'intéresser aux problèmes de santé en embrassant l'ensemble de leurs déterminants, et non en se focalisant sur une partie de l'arsenal diagnostique ou thérapeutique envisageable.

 

TIMC-IMAG est porteur d'une vision scientifiquement intégrative de la santé, caractérisée par la capacité à mettre au service de l'optimisation de la santé un continuum de modèles permettant :

  • de concevoir et mettre en œuvre les capteurs nécessaires pour percevoir l'information pertinente, souvent dans une approche multi-échelle,
  • de concevoir les raisonnements nécessaires à la compréhension des phénomènes d'intérêt et des relations structure-fonction, et de les mettre en œuvre à l'aide d'outils appropriés (mathématiques, informatiques, biochimiques, biomécaniques, biologiques, pharmacologiques, médicaux, ...),
  • de prendre et de mettre en œuvre les décisions les mieux adaptées à l'aide d'effecteurs robotisés ou de système d'aide à la décision et au pilotage.

Enfin, TIMC-IMAG est porteur d'une vision industriellement intégrative de la santé, caractérisée par la mise en place de partenariats privilégiés et stables à long terme avec divers acteurs industriels, dont en particulier les 18 « jeunes pousses » créées par le laboratoire. Ces dernières bénéficient de la créativité de TIMC-IMAG et d'innovations de rupture bien protégées en termes de propriété industrielle et dont le « service médical rendu » est démontré d'une manière rigoureuse. En retour, TIMC -IMAG bénéficie de la capacité de ces jeunes pousses à diffuser son savoir faire, à générer un flux financier significatif, à offrir des débouchés aux jeunes que nous formons.

TIMC-IMAG regroupe 186 personnes, dont 107 permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens et personnels administratifs) et 79 doctorants.


Dans quels projets du pôle êtes-vous impliqués ?

P.C : Nous avons participé au projet SURGIMAG (aide au geste chirurgical combinant techniques de « navigation chirurgicale » et de localisation magnétique).
Ce projet était coordonné par SurgiQual Institute, une des jeunes pousses créées par TIMC-IMAG, qui joue un rôle d'interface entre des laboratoires comme le nôtre et des industriels spécialisés en GMCAO.
Nous avons apporté à ce projet notre expertise en « navigation chirurgicale », qui consiste à permettre au chirurgien de connaître à tout moment la position de ses outils par rapport à des images pré- et per-opératoires du patient. Nous avons démontré depuis plus de 20 ans que ce « GPS du chirurgien » rend service au patient en améliorant la précision de l'introduction d'une vis dans une vertèbre ou de la pose d'une prothèse totale de genou, et plus généralement qu'il est précieux dans tous les gestes médico-chirurgicaux, particulièrement lorsqu'ils doivent être minimalement invasifs.

Nous participons au projet FLUOROMIS (système de chirurgie endoscopique combinant la robotique et la fluorescence).
Ce projet est porté par Endocontrol, une des jeunes pousses créées par TIMC-IMAG, qui industrialise sous le nom de ViKY® notre robot porte-endoscope. Nous apportons à ce projet notre expertise en GMCAO (Gestes Médico-Chirurgicaux Assistés par Ordinateur) et plus spécifiquement notre savoir faire en fusion d'images multimodales, particulièrement fluorescentes, acquise en particulier dans le cadre du projet ANR Tecsan DEPORRA (Dispositif et SystEmes ciblés pour la PrOstatectomie Radicale Robotisée Augmentée) que nous coordonnons.

Par ailleurs, nous coordonnons le Laboratoire d'Excellence CAMI, qui nous associe aux 5 autres Unités Mixtes de Recherche d'universités et du CNRS ou de l'INSERM qui ont transféré à la pratique clinique leurs innovations dans le domaine des GMCAO (CAMI en anglais). Ce Labex a reçu le label de 4 pôles de compétitivité, dont MINALOGIC.

Nous coordonnons également le projet IBFC (Implanted BioFuel Cells), un des 6 projets de la première vague du programme « Nanobiotechnologies » des Investissements d'Avenir, qui exploite des pistes de recherche que nous avons lancées en démontrant pour la première fois, en collaboration avec le DCM (Département de Chimie Moléculaire) que des biopiles enzymatiques pouvaient alimenter des dispositifs médicaux implantés en puisant leur énergie dans le liquide extra-cellulaire d'animaux. D'autres types de biopiles exploitant des membranes biomimétiques et les propriétés du silicium nanoporeux sont également explorées dans ce projet. Ce projet s'inscrit dans la continuité d'un projet M-GBFC (Mediator-less Glucose BioFuel Cell) du programme ANR Emergence. Ces deux projets, M-GBFC et IBFC, ont bénéficié du label de Minalogic.

 

Enfin, nous préparons activement de nouveaux projets FUI à soumettre à Minalogic.

La plupart de ces projets se mènent en partenariat étroit avec le CHU de Grenoble, dont une structure, le CIC-IT, Centre d'Investigation Clinique - Innovation Technologique (CIT803 INSERM / CHU de Grenoble / UJF) est spécialisée dans la démonstration du Service Médical Rendu par les dispositifs innovants en GMCAO. Le CIC-IT regroupe autour d'une cellule spécialisée en méthodologie de recherche clinique une dizaine de services du CHU de Grenoble qui participent très activement à toutes les phases de la conception d'un dispositif de GMCAO, des spécifications initiales à la validation clinique, en passant par l'accompagnement de la mise au point. Ce partenariat ancien (plus de vingt ans) entre cliniciens, chercheurs et industriels a conduit à la réalisation de nombreuses premières médico-chirurgicales et à la mise en place d'ECCAMI, outil à la disposition de ces trois types d'acteurs de la région rhônealpine pour « coopérer pour soigner mieux en ciblant mieux ! ».


Plus généralement, quels types de partenariats recherchez-vous ?

P.C : TIMC-IMAG est à l'interface entre les sciences du numérique et les sciences du vivant. Nous vivons donc l'interdisciplinarité au cœur de tous nos projets, et nous avons construit des partenariats solides avec des acteurs académiques et industriels dans tous les domaines des compétences indispensables pour servir le patient en tirant le meilleur parti de l'information, considérée comme une clé pour comprendre le vivant et agir sur la santé.

Nous sommes donc toujours intéressés par le montage de partenariats avec des acteurs maîtrisant les méthodes d'acquisition et de traitement de l'information, mais aussi avec ceux qui souhaitent intégrer de telles méthodes au service du patient et démontrer l'intérêt clinique d'une telle approche.

 

Les dernières actualités sur le même thème

27/02/2019

Adhérer à Minalogic, c'est se connecter à un écosystème à la fois technique et innovant

30/01/2019

Un adhérent fidèle depuis 2005 actif dans plusieurs projets labellisés par Minalogic

20/12/2018

Gagner ne se fait pas seul mais grâce à un écosystème bienveillant et pertinent porté par le ré...