Vous êtes ici

HBS

HBS

Stimulateur cardiaque miniaturisé et autonome en énergie

En cours

Type de projet

FUI 9

Porteur de projet

Partenaires

Leti, CEDRAT TECHNOLOGIES, Teledyne e2v, EASii IC, Tronics Microsystems

Partenaires non-membres

TIMA - Techniques de l'Informatique et de la Microélectronique pour l'Architecture d'ordinateurs

Enjeux

Le but du projet HBS est de réduire d'un facteur 8 la taille d'un stimulateur cardiaque. La taille minimale obtenue à ce jour est de 8 cm3 alors que celle visée dans le cadre de ce projet est de 1 cm3. Le marché visé concerne les implants actifs médicaux AIMD (active implantable medical devices) pour traiter ou diagnostiquer les maladies cardiaques pour lesquels Sorin Group est présent sur les marchés européen et mondial. Il s'agit de stimulateurs cardiaques pour traiter la bradycardie (ralentissement de la conduction cardiaque), de resynchronisateurs cardiaques pour traiter l'insuffisance cardiaque, de capteurs autonomes pour déterminer l'état hémodynamique du cœur des patients. L'insuffisance cardiaque est aujourd'hui une des principales sources de dépenses de santé publique en Europe et aux Etats-Unis.

Objectifs

L'objectif principal de ce projet est d'auto-alimenter le stimulateur par la récupération de l'énergie mécanique des mouvements cardiaques par un micro-générateur ne dépassant pas les 0.5 cm3. Cette alimentation permettra de s'affranchir des piles implantées actuellement (d'un volume de 2,5 cm3 et représentant environ le tiers du volume du système), alors que leur autonomie énergétique limitée nécessite régulièrement (tous les 6 à 10 ans) une intervention chirurgicale pour leur remplacement. Réduire d'un facteur 8 la taille d'un stimulateur cardiaque en passant de 8 cm3 à 1 cm3. Ceci passe notamment par la réduction de la taille du circuit électronique d'actuellement 1.5 cm3 à 0.3 cm3 tout en intégrant une nouvelle génération d'accéléromètre 3D.

Projet infos page d'un projet

Marchés

Santé

Investissement

11,855 K€

Durée

36 mois

Total effort

59 homme(s)/an