Vous êtes ici

Les actus adhérents de juin 2012

Les actus adhérents de juin 2012

26/06/2012

Adhérents de Minalogic, si vous souhaitez apparaître dans cette rubrique, merci de communiquer vos actualités à marie.thiery_at_minalogic.com et/ou d'ajouter cette adresse à vos listes de diffusion d'informations.


Au sommaire :

  • 15ème édition des Electrons d'Or
  • Coval
  • eROCCA
  • Grenoble INP
  • IVèS
  • Soitec
  • ST-Ericsson
  • Vesta-System

 

15ème édition des Electrons d'Or : 3 membres du pôle récompensés

L'édition 2012 des Electrons d'Or, manifestation organisée tous les ans par la revue ElectroniqueS, a récompensé mercredi 20 juin à Paris les 12 meilleurs produits de l'année dans leurs catégories respectives, ainsi que la start-up française la plus innovante.

Texas Instruments, e2v et MicroOLED se sont vus récompensés lors de cette cérémonie.

  • Catégorie microcontrôleurs : Microcontrôleurs sécurisés de Texas Instruments
  • Catégorie circuits analogiques et mixtes : Convertisseur A/N 12 bits haute vitesse de e2v
  • Catégorie afficheurs : Microécran très haute résolution de MicroOled


Lire l'article en ligne (ElectroniqueS)

 

COVAL : Efficacité énergétique, le vide aussi est concerné


Quand on envisage un équipement de manipulation par le vide, la dépense énergétique ne semble pas être une priorité. En effet, la perte ou le gain de quelques watt/heure ou m3/h semble dérisoire dans la globalité d'un process industriel. Pourtant, multiplié par X générateurs de vide, fonctionnant 2 x 8 heures par jour et 365 jours par an, cela commence à faire réfléchir.

Et cette réflexion, COVAL la mène depuis plusieurs années.

Télécharger le communiqué de presse complet (pdf)

 

Mini-pompe à vide LEMAX : économique en tout sauf en performance

Après le lancement du LEM en 2009, mini module de vide nouvelle génération intégrant dans un encombrement réduit toutes les fonctions de la pompe à vide, COVAL franchit une nouvelle étape avec le LEMAX. L'accent est mis sur cette nouveauté, sur l'économie d'énergie par un contrôle et une régulation permanente.

Télécharger le communiqué de presse complet (pdf)

 

eROCCA regroupe sa R&D sur Moirans

eROCCA, basé en Haute-Savoie, vient de créer un établissement secondaire dédié à la R&D dans la zone de Centr'Alp à Moirans.
La mission principale d'eROCCA est de mettre à disposition un modèle économique et des solutions technologiques pour la télémédecine et les personnes ayant des troubles de la communication. eROCCA dispose de deux missions secondaires, avec une division ODM et une division service centrée sur le traitement du signal et la cryptographie.

Site internet d'eROCCA

 

Grenoble INP

Signature d'une convention de partenariat entre Grenoble INP - Phelma et la société AMESYS - Bull

La société AMESYS - Bull et Grenoble INP - Phelma ont signé une convention de partenariat vendredi 8 juin 2012, dans les locaux de l'école.
La signature de la convention s'est déroulée entre Brigitte Plateau, Administrateur général de Grenoble INP, Pierre Benech, Directeur de Phelma et Catherine Ageron, Directrice de la Région Rhône-Alpes de AMESYS - Bull.

AMESYS - Bull est une société d'intérêt pour le groupe Grenoble INP et plus particulièrement pour les filières propres à Phelma (comme Systèmes électroniques intégrés - SEI) et celles communes avec l'Ense3 et l'Ensimag, (comme Signal, image, communication, multimédia - SICOM ou Systèmes et logiciels embarqués - SLE et Télécommunications). La société pourra, par exemple, être amenée à faire des interventions techniques au sein de cours, mais le but de l'accord de partenariat est aussi de favoriser l'insertion professionnelle de nos jeunes élèves dans le cadre de stages et nos jeunes diplômés dans le cadre d'une première embauche. Le partenariat porte déjà ses fruits puisque la société AMESYS - Bull est d'ores et déjà inscrite à la 5ème journée des partenaires Phelma et a animé une conférence « 18-20 » au mois d'avril organisée par la Junior Conseil de l'école.

Lire l'article complet en ligne

Grenoble INP mise sur l'entrepreunariat !

Grenoble INP témoigne de son engagement en faveur de l'entrepreneuriat à travers trois initiatives et succès : le financement d'une nouvelle start-up prometteuse par INPG Entreprise SA ; la sélection en finale de Recupyl (autre start-up soutenue par INPG Entreprise SA) pour le Prix de l'inventeur européen ; et enfin le premier prix du Trophée de l'entrepreneuriat remporté par des élèves de Grenoble INP Ensimag.

Lire l'article complet en ligne (Studyrama Grandes Ecoles)

Un nouvel outil pour accompagner le développement des start-ups technologiques

Pour la première fois en France, des structures privées de valorisation de la recherche adossées aux Ecoles d’Ingénieurs et Universités se regroupent pour créer un outil d’aide au développement des startups issues des laboratoires de leurs écoles/universités, afin d’accompagner les chercheurs sur les aspects financiers, technologiques et économiques dans une perspective de développement industriel.

C’est sur le constat d’un contexte de pénurie d’amorçage avec la fin de la plupart des fonds d’amorçage régionaux et la baisse des financements par le capital-risque (de -25% en 2004 à -15% en 2010), que les 6 fondateurs de la société PERTINENCE INVEST® ont souhaité créer un outil pérenne, capable de soutenir les entreprises issues des technologies des laboratoires publics français dès leur création.

Lire l'article complet en ligne

Les « Fab Labs »,qui permettent la réalisation rapide de prototypes, sont en plein essor à Grenoble INP

En développement dans le monde entier, les « Fab Labs » sont des ateliers collaboratifs, qui permettent de concevoir et de développer des objets à la demande. Après la création d'un premier Fab Lab à GI-Nova, Grenoble INP s'apprête à en mettre en place un deuxième.

Les « Fab Lab » (l'abréviation de Fabrication laboratory) sont des plateformes ouvertes de création et de prototypage d'objets. Leurs objectifs : mettre en oeuvre des concepts, rendre le prototypage rapide accessible aux start-ups et contribuer ainsi à faire émerger plus rapidement l'innovation. Le concept de « Fab Lab » est issu de l'imagination de Neil Gershenfeld, directeur du Center for Bits and Atoms, au sein du MIT (Massachussets Institute of Technology) en 2004. Un « Fab Lab » regroupe un ensemble d'équipements permettant la fabrication de petits objets : imprimantes 3D, machines de découpe laser ou d'impression,composants électroniques standards et moyens de réalisation de circuits, ou encore outils de programmation associés à des microcontrôleurs ouverts. L'ensemble de ces dispositifs est contrôlé à l'aide de logiciels communs de conception et fabrication assistés par ordinateur. On dénombre aujourd'hui plus de 80 « Fab Lab » dans le monde.

Lire l'article complet en ligne

 

 

IVèS lève 500 K€ pour financer sa croissance dans la télé-santé et l'industrie

 

 

IVèS, société spécialisée dans les services de conversation totale, renforce ses moyens humains (15 collaborateurs) et financiers (+20% de volume d'affaires en 2011) afin de se déployer sur les secteurs de la visioconférence et de la télé-santé. IVèS vient à cet effet de boucler son premier tour de table à hauteur de 500 K€, tout en intégrant ses salariés au capital de la SAS.


Télécharger le communiqué de presse

 

 

Soitec finalise la construction d'une centrale photovoltaïque à concentration en Italie

Cette centrale fournit une puissance de 1,17 mégawatt crête ; elle utilise la technologie Soitec qui est particulièrement bien adaptée aux forts ensoleillements. Soitec, spécialiste du silicium sur isolant et des systèmes solaires à concentration, vient d'achever la construction et le raccordement d'une centrale photovoltaïque à concentration près de Catane, en Italie.
Cette centrale d'une puissance de 1,17 mégawatt crête permettra d'alimenter quelque 300 foyers et compensera l'émission annuelle de plus de 125 tonnes de dioxyde de carbone.

Lire l'article en ligne (ElectroniqueS)

 

25 millions de dollars d'aide américaine pour l'usine californienne de Soitec Solar

Cette usine d'une capacité de production de 200 mégawatts sera la plus grande unité de production de modules photovoltaïques à concentration au monde. Elle devrait créer 450 emplois.

Soitec, spécialiste du silicium sur isolant et des systèmes solaires à concentration (CPV), annonce que son nouveau site de production de modules CPV de San Diego (Californie) recevra une aide Sunpath d'un montant de 25 millions de dollars de la part du ministère américain de l'énergie.
Le programme Sunpath (Scaling Up Nascent PV At Home) a pour objectif d'augmenter la compétitivité de la production américaine sur le marché mondial du solaire.

Lire l'article en ligne (ElectroniqueS)

 

ST-Ericsson réorganise le management de sa R&D

Mats NORIN a été nommé directeur de la technologie de la co-entreprise. ST-Ericsson, la filiale commune de STMicroelectronics et Ericsson dans le domaine des circuits pour la téléphonie mobile, vient d'annoncer la nomination d'un directeur de la technologie dans le cadre d'une organisation R&D simplifiée. Le fabricant explique vouloir "accentuer son efficacité opérationnelle et accélérer les temps de mise sur le marché de ses produits".

Lire l'article en ligne (ElectroniqueS)

 

Premier exercice bénéficiaire pour Vesta-System

Installé à Grenoble depuis son essaimage par 2 laboratoires rattachés à CNRS/Grenoble INP/UJF (G2Elab et G-SCOP) en mars 2011, Vesta-System publie ses premiers résultats.

Pour ce premier exercice - incomplet - Vesta-System affiche un résultat net de 88 k€ pour un chiffre d'affaire de 214 k€. Avec 7 employés à la fin de l'année 2011 (pour une moyenne de 3,5 équivalent temps plein sur l'année), Vesta-System confirme une excellente première année, où les premiers clients industriels ont été convaincus par les fonctionnalités des technologies de Vesta-System.

Lire l'article sur le site de Vesta-System

 

 

En bref :

Les membres de Minalogic cités par l'AEPI

  • Schneider Electric : poursuit sa politique d'acquisitions
  • Adeunis RF : au service de l'armée!

 

Lire les articles en ligne

 

Les membres de Minalogic cités par le magazine Présences

  • "STMicroelectronics Grenoble est un acteur clé de la révolution numérique mondiale" d'après Patrick Duréault - Lire l'article en ligne