Vous êtes ici

OPTIPAT

OPTIPAT

Technologie OPTIque de rupture pour le Process Analatycal Technology

En cours

Porteur de projet

INDATECH

Partenaires

Isorg

Partenaires non-membres

Armines, CEA Liten, Imeca, IUSTI - Institut Universitaire des Systèmes Thermiques Industriels, Ondalys, Sanofi

Enjeux

Le projet est labellisé par le pôle de compétitivité OPTITEC et entre dans l'axe stratégique " Optique système " et " Optique environnement " du pôle, plus précisément sur la thématique Process industriel. Le projet OptiPAT est également labellisé par le pôle de compétitivité MINALOGIC, il se place dans le cadre du groupe de travail Micro-nano et plus précisément sur la thématique : Technologies matérielles pour la micro et nanoélectronique avec la mise au point d'une solution de mesure tirant parti de l'électronique organique. Le projet répond aussi aux objectifs de développement durable avec une technologie respectant l'environnement (faible empreinte carbone et utilisation de matières non toxiques et recyclables). OptiPAT a donc aussi reçu le " Label Green " du pôle MINALOGIC en complément de la labellisation qui valide ces aspects et notamment les gains de rendement importants que ce projet pourra apporter sur les lignes de process industrielles.

Objectifs

Le monde des processus industriels est depuis plusieurs années confronté à de nouvelles contraintes (environnementales, économiques et technologiques) qui imposent une maitrise complète des procédés de fabrication du produit ainsi que des rejets associés au processus industriel. Face à cette problématique, de dimension mondiale, la FDA (Food and Drug Administration) Américaine ainsi que les autorités Européenne de santé ont initié le concept " PAT " (Process Analytical Technology ou Technologie Analytique des Procédés). Celui-ci est destiné à pousser les industriels vers une amélioration de la maitrise, du suivi et de la connaissance de leurs procédés ainsi que de leur cycle de production afin de garantir une qualité optimale (ainsi qu'une rentabilité optimisée pour un risque minimisé). Pour mettre en place une telle démarche, les industriels doivent faire appel à des outils permettant de caractériser leur produit en ligne pour agir ensuite sur le procédé. Les fabricants d'instruments de mesure ont ainsi rapidement proposé des systèmes de laboratoire modifiés pour faire des analyses par prélèvement proche de la ligne. Bien qu'intéressante, cette solution s'avère peu fructueuse car l'interaction avec le procédé est absente : d'une part par le fait que la mesure n'est pas sur la ligne et d'autre part parce que l'information des capteurs n'agit pas directement (en temps réel) avec le procédé. Le projet OptiPAT vise donc à satisfaire ce besoin en développant : -Un capteur " in-line " s'adaptant aux procédés liquide ou solide (sous forme de trois packages différents) permettant la caractérisation physique (taille de particules, densité) et chimique (variation de concentration chimique) des produits. -Une solution permettant de gérer en temps réel le flux de données pour contrôler, piloter le procédé existant vers la cible qualité (produit ou limite en termes de rejet industriel).

Projet infos page d'un projet

Secteur d'activité

Usine du futur

Investissement

3,109 K€

Durée

36 mois

Total effort

27 homme(s)/an