Vous êtes ici

ROXTAR

ROXTAR

Imagerie X à base de matériaux organiques et nouvelles fonctionnalités

Terminé

Type de projet

FUI 15

Porteur de projet

Trixell

Partenaires

CEA Grenoble, CEDRAT TECHNOLOGIES, Isorg

Partenaires non-membres

Laboratoire Hubert Curien

Financeurs

BPI - Grenoble Alpes Métropole - Conseil Départemental de l'Isère

Enjeux

Le but du projet ROXTAR était de développer les briques technologiques pour la prochaine génération de capteurs plans pour la radiographie médicale. En se focalisant sur les marchés de la «radiographie portable» d’une part, et la «radiographie fixe bas coût» d’autre part.

Objectifs

A cette fin les trois axes de développement suivants ont été suivis :

  1. Transition pour les matrices de détection du silicium amorphe aux matériaux organiques sur substrat rigide (verre), à niveau de performance similaire, pour notamment réduire les coûts des détecteurs.
  2. Passage de ces mêmes matrices d'un substrat verre vers un substrat souple, afin d'améliorer la robustesse et la portabilité en radiographie portable
  3. Nouvelles fonctionnalités d’un détecteur portable pour des utilisateurs au service du patient, comme par exemple l’aide au positionnement et à l’alignement de la source X par rapport au détecteur portable, interfaces homme machine optimisées, calibrations automatiques…


Les deux premiers axes ont été développés en partenariat par TRIXELL, CEA, ISORG (PME start-up du CEA) et le Laboratoire Hubert Curien (Unité Mixte de Recherche entre l’Université Jean Monnet et le CNRS).
Le 3ème axe a été mené par TRIXELL, la PME partenaire CEDRAT TECHNOLOGIES et d'autres partenaires en sous-traitance.


Pour l'Université Jean Monnet de Saint Etienne les objectifs du projet ROXTAR sont le développement d'une nouvelle génération de capteurs d'image organique souple et léger pour l'imagerie médicale.
Innovations développées :

  1. Analyse des défaillances de la technologie par simulation numérique (contamination oxygène, LAG)
  2. Mesure des propriétés optiques des couches minces qui composent le détecteur.

Projet infos page d'un projet

Secteur d'activité

TIC

Investissement

7,469 K€

Durée

40 mois

Total effort

45.70 homme(s)/an