Actualités des adhérents

Savoye

SAVOYE élabore une nouvelle chaîne logistique pour le groupe bigben

Avec sa chaîne logistique robotisée, Bigben entend renforcer sa position d’acteur global de premier plan de l’Entertainment, en Europe.

Bigben, groupe international français qui opère sur les marchés du jeux vidéo, de l’audio, vidéo et telco, au travers de ses 31 sociétés commerciales, a noué un partenariat avec l’entreprise SAVOYE pour automatiser et robotiser sa chaîne logistique située à Lauwin-Planque (Nord – 59).

Un vaste plan d’investissement est en cours pour moderniser la supply chain, et ainsi permettre au groupe Bigben de renforcer ses positions de marchés en créant des effets de synergie sur l’ensemble de sa chaîne de valeurs : la fabrication de produits et le développement de jeux vidéos, l’édition, la distribution et la logistique. 7M€ ont été investis pour installer une nouvelle cellule robotisée et y implémenter 54 robots qui agissent sur 44 000 bacs de rangement, répartis sur 1,3 kilomètre de lignes de convoyeur. Ce nouveau dispositif est en capacité de traiter 1 200 lignes de commande à l’heure, un rythme de productivité 5 fois plus élevé qu’auparavant. Il offre, en outre, la capacité d’anticiper des pics de commandes et d’optimiser les variations de charge plus facilement.

Cette marche en avant doit permettre à Bigben et à sa filiale dédiée « Bigben Logistics » de poursuivre sa mission de raccourcir les délais de livraison, en optimisant chaque étape de la supply chain. C’est aussi l’ambition de réduire la pénibilité du travail et de réorienter les tâches des opérateurs vers des missions à plus forte valeur ajoutée. À horizon 2025, Bigben prévoit par ailleurs d’ouvrir sa logistique à d’autres entreprises extérieures du groupe, via la création d’une nouvelle offre de services.

Bigben Logistics : limiter les stocks, livrer plus vite, et à termes faire de la supply chain pour autrui

L’activité logistique de Bigben a fortement évolué dans les années 2000. Après avoir déménagé son entrepôt accolé au Siège social vers un espace plus grand construit à proximité, une première ligne de préparation y a été intégrée en 2007. Un entrepôt dernière génération a ensuite été créé en 2011, à Lauwin-Planque, pour y rationaliser l’activité logistique existante au sein d’un site plus fonctionnel, à proximité des clients européens du groupe, et extensible. En 2013 l’activité prend un nouveau tournant, à la suite d’une opération de croissance externe avec l’intégration du pôle logistique et reverse d’un acteur majeur du marché de la téléphonie. S’ensuit l’agrandissement du site et la construction d’un nouveau bloc de 10 000 m². Aujourd’hui, Bigben possède un site logistique de 29 000 m², et dispose de 2,5 hectares supplémentaires (15 000 m² d’espace potentiel) pour de futurs projets.

Conscient de l’importance de l’activité logistique au service de ses clients, le groupe souhaite faire de sa logistique un hub stratégique qui rayonne au sein de toutes ses activités, et ainsi poursuivre sa mutation d’un acteur global et intégré sur le marché de l’Entertainment : « au fil des ans, la logistique est devenue un relais de croissance majeur pour le groupe. Depuis Lauwin-Planque, nous déployons l’activité à l’échelle européenne, mais aussi au-delà – Émirats arabes unis, l’Afrique… Aujourd’hui, l’objectif est d’être le premier à charger le camion, là est le véritable enjeu pour pouvoir livrer toujours plus vite, et mieux. La robotisation permet d’avoir la main sur l’intégralité de nos gammes, et ainsi rester agile au moment où le marché tend à retarder toujours plus les délais de prises de commandes » – François Penin – Directeur Général de Bigben Logistics.

Un outil logistique robotisé et automatisé qui concilie performance et confort au travail

Les postes de préparation de commandes sont soumis à de fortes pénibilités en matière de posture et d’ergonomie du poste de travail. L’évolution opérée par Bigben s’appuie sur l’outil « goods-to-person » de SAVOYE qui permet à l’opérateur de mieux rationaliser sa gestuelle :

  • Les supports sont inclinés pour minimiser les contraintes sur les épaules et le buste.
  • Les boutons réactifs par effleurement ont été positionnés à hauteur de hanche de façon à limiter les efforts.
  • Les écrans tactiles sont réglables en fonction de la taille et de la posture de l’opérateur de picking.
  • La luminosité des écrans a été adaptée pour réduire la fatigue visuelle, avec seulement les informations essentielles affichées.
  • Plus besoin de se baisser ou de prélever des produits stockés sur une étagère, les hauteurs ont été adaptées pour faciliter la prise de produits.

C’est aussi la suppression du port de charge en marchant, il n’est plus utile d’aller vers l’étagère pour récupérer un carton ou de l’apporter vers le linéaire : « Depuis que nous avons commencé à expérimenter le processus automatisé, nos opérateurs nous ont fait part d’une baisse de la fatigue ressentie en fin de journée, et aussi le plaisir de réussir à terminer leur journée plus tôt tout en étant aussi, si ce n’est plus, performant », explique François Penin. Au préalable, les 70 opérateurs qui travaillent sur le site de Lauwin-Planque ont tous été formés à l’utilisation du nouveau procédé et au dialogue avec les Machines.

« L’automatisation des entrepôts offre de nombreux avantages. Tout d’abord, elle permet d’améliorer la productivité en éliminant certaines tâches à faible valeur ajoutée. De plus, elle répond à la difficulté d’embauche lors des pics d’activité, car elle permet de faire face au manque de ressources humaines sans perte de productivité. Enfin, l’automatisation réduit la pénibilité du travail en supprimant les opérations les plus contraignantes. Pour nous il est clé de contribuer à l’amélioration des conditions de travail des opérateurs », explique Frédéric Zielinski, Directeur zone EMEA pour SAVOYE.

Cap vers un bilan carbone logistique qui tend vers la neutralité

Le groupe Bigben a déployé un plan RSE ambitieux qui s’accompagne d’actions environnementales concrètes, tant sur le plan de la conception de produits, que sur le volet logistique.

Le site de Lauwin-Planque est autonome en énergie grâce à la pose de panneaux photovoltaïques sur le toit. C’est aussi un travail sur le taux de charge qui est mené pour réduire la taille des colis, ce qui a permis de réduire de 28% les besoins de camions pour la préparation de commandes de picking.
Pour les produits existants, la politique RSE du groupe s’affiche par une volonté de baisser son empreinte carbone en réduisant l’utilisation de plastique et en revisitant la conception des emballages. Cela s’est traduit, notamment, par une baisse de plus de 40% du volume de cartons à recycler au cours des 5 dernières années.

Une priorité est donnée aux approvisionnements de proximité au sein de l’Union Européenne, c’est le cas, par exemple, des fournitures de la catégorie protection pour smartphone dont près d’un quart proviennent d’Europe. Bigben Logistics tend à privilégier le travail avec des sociétés de transport routier qui ont un label éco – actuellement 50% des expéditions par la route sont réalisées avec ce type de prestataires.

À propos de Bigben Group | https://www.bigben.fr/

Bigben est un acteur européen du développement et de l’édition de jeux vidéo, de la conception et de la distribution d’accessoires mobiles et gaming, ainsi que de produits audio-vidéo. Reconnu pour ses capacités d’innovation et sa créativité, le groupe ambitionne de devenir l’un des leaders européens dans chacun de ses marchés. La société est cotée sur Euronext Paris. Le groupe emploie 1 300 collaborateurs au sein de ses 31 sociétés commerciales. En 2023, il a réalisé un chiffre d’affaires de 295M€.

Bienvenue chez Minalogic
Minalogic utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques).