Accueil Actualités projets Appel à projets : Drone intercepteur de drone
Appel à projets : Drone intercepteur de drone

Appel à projets : Drone intercepteur de drone

Appels à projets -

Agence de l’innovation de défense : Identifier des solutions innovantes dans le domaine de la lutte anti-drone

L’appel à projets « Drone Intercepteur de Drone », de l’Agence de l’innovation de défense (AID), a pour objectif d’identifier des solutions innovantes dans le domaine de la lutte anti-drone (LAD). Il porte sur la présentation/démonstration d’un système (composé d’un ou plusieurs drones) capables d’intercepter, de capturer ou de neutraliser, en vol, un ou des drones commerciaux considérés comme non collaboratifs par un système de désignation d’objectif externe.

 

Il vise à contractualiser un à plusieurs projets, d’une durée maximum de 8 mois chacun (démonstration incluse), adressant divers types de solutions d’intérêt pour le ministère des Armées.

 

Les propositions de réponse à cet appel à projets sont attendues pour le 02/06/2021 à 12H00.

Ce qui est recherché

Un système (composé d’un ou plusieurs drones) permettant d’intercepter, de capturer ou de neutraliser, dans un rayon jusqu’à 5 km autour de la zone à protéger, un ou des drones commerciaux considérés comme non collaboratifs. Il pourra opérer de jour comme de nuit, en terrain ouvert et/ou zone urbaine.

Les solutions proposées pourront couvrir les différentes phases du processus : détection / identification / interception / capture / neutralisation. Elles devront proposées divers modes de fonctionnement. Par exemple :

  • Plusieurs modes de vol (automatique, manuel, secours, etc.) et notamment la capacité de se poser en sécurité : en cas d’avarie, de perte de la liaison de données entre le vecteur aérien et le télé-pilote, en cas de brouillage, sur commande du télé-pilote ;
  • Capacité de se poser dans une zone de sécurité, déterminée au départ de la mission, ou de proposer un mode limitant les effets collatéraux, après interception, capture, neutralisation, du ou des drones ;
  • En cours de mission, intercepter, capturer ou neutraliser de manière autonome la ou les cibles désignées.

Les solutions proposées devront également permettre :

  • De s’interfacer avec un système extérieur de désignation d’objectif et de recevoir une désignation d’objectifs externe ; de s’adapter en temps réel aux évolutions de désignation d’objectifs ;
  • De visualiser la situation perçue par le système d’interception et de l’exploiter par un système extérieur de Commande et Contrôle (C2) ;
  • De visualiser l’état du système (modes/désignation d’objectif/charge batterie/défauts et pannes, etc.).

Les démonstrations seront organisées en France métropolitaine et conduites par les candidats, qui devront s’assurer de disposer des autorisations/homologations nécessaires pour les mener à bien, demandées auprès des autorités compétentes.

Le système proposé lors des démonstrations devra répondre aux normes de sécurité et réglementations en matière d’utilisation de drone.

Sélection des projets d’intérêt

Critères obligatoires

Les propositions seront analysées au regard des critères obligatoires ci-dessous :

  • La solution proposée s’inscrit dans le périmètre de l’appel à projets
  • La proposition contient tous les documents mentionnés ;
  • La proposition justifie l’intérêt du projet pour chacun des trois critères d’évaluation présentés ;
  • La proposition ne fait pas intervenir de sous-traitant extérieur à l’Union Européenne ;
  • La proposition est d’un montant maximum de 300 000 € (TTC)* ;
  • La proposition a un calendrier d’une durée maximale de 8 mois ;
  • Le candidat accepte sans réserve les dispositions du modèle type de marché (cf. supra).

Seules les propositions remplissant l’ensemble des critères obligatoires seront analysées en vue de la sélection des projets d’intérêt qui pourront donner lieu à contractualisation d’un marché.

Critères d’évaluation

Une commission d’évaluation impliquant différents experts du ministère des Armées évaluera les propositions encore en lice. Les évaluateurs ne sont pas autorisés à entrer en contact avec les candidats concernant leur proposition. Les évaluateurs ne pourront utiliser les informations contenues dans les propositions qu’aux seules fins de l’évaluation.

Cette évaluation sera fondée sur les 3 critères suivants :

  • Pertinence : La solution proposée répond aux besoins et contraintes techniques et opérationnels, et est susceptible d’emporter l’adhésion au sein du ministère des Armées ;
  • Crédibilité : Les éléments de preuve, scientifique ou technique, permettent de confirmer la faisabilité du projet notamment l’atteinte des performances demandées ;
  • Viabilité : la situation de la ou des sociétés candidates, les développements ultérieurs envisagés, les applications ou secteurs de marché identifiés, les collaborations envisagées, confortent la viabilité de la solution au-delà du projet financé dans le cadre de cet appel à projets
Minalogic utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques).