Accueil Actualités projets Mutualisation et valorisation des données d’intérêt cyber – Cas d’usage n°1 : Cyber Threat Intelligence
Mutualisation et valorisation des données d’intérêt cyber – Cas d’usage n°1 : Cyber Threat Intelligence

Mutualisation et valorisation des données d’intérêt cyber – Cas d’usage n°1 : Cyber Threat Intelligence

Appels à projets -

Cet appel à projets s’inscrit dans les axes 1 et 2 de la Stratégie Nationale de Cybersécurité et vise à soutenir l’émergence d’un « socle commun » pour la mutualisation et la valorisation des données d’intérêt cyber basé sur des cas d’usage spécifiques, ici la Cyber Threat Intelligence.

Le gouvernement souhaite, via la Stratégie Nationale Cyber, accompagner le développement de la filière française de la cybersécurité. A ce titre, cette stratégie visera à faire émerger des champions français de la cybersécurité, tant pour accompagner le développement d’une filière au potentiel économique important, que pour garantir à notre pays la maîtrise des technologies essentielles à la garantie de sa souveraineté.

L’objectif de l’AAP MVDC-CTI est de pouvoir retenir un ou plusieurs projets couvrant le domaine de la « Cyber Threat Intelligence » (CTI) et permettant d’amorcer la création d’un « socle commun » (un standard, une base logicielle, éventuellement une base matérielle, un modèle économique, etc.) entre ces derniers et sur lequel pourront capitaliser les futurs AAP « Mutualisation et Valorisation des Données d’intérêt Cyber » (MVDC).

L’AAP vise les projets de R&D qui peuvent contribuer simultanément à :

  • La mutualisation et la fusion de données hétérogènes applicables à la CTI ;
  • La production de données de CTI valorisées et éventuellement leur application ;
  • La construction d’un « socle commun » pour la mutualisation et la valorisation des données d’intérêt cyber.

Financement

Les projets proposés devront présenter une durée d’un minimum de 12 mois et au maximum de 36 mois.

L’assiette totale éligible de chaque projet proposé devra se situer entre 2 millions et 9 millions d’euros, avec les modalités de soutien suivantes :

  • Pour les travaux concernant le « socle commun », l’aide sera composée exclusivement de subventions.
  • Pour le reste des travaux, une fois le taux d’aide déterminé, l’aide elle-même sera composée de subventions et d’avances remboursables selon la répartition suivante :
    • Pour le développement expérimental : 60 % de subventions / 40 % d’avances remboursables ;
    • Pour la recherche industrielle : 75 % de subventions / 25 % d’avances remboursables ;
    • Pour la recherche fondamentale : 100 % de subventions.

Calendrier

  • Le dépôt des dossiers se clôture le 16 novembre 2021 à 12h00 (midi heure de Paris).
  • La phase de pré-sélection s’achèvera le 8 décembre 2021.
  • La sélection définitive est prévue pour avril 2022

 

Minalogic utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques).